la piscine de la maison la maison la piscine du château la piscine de la ferme la ferme la salle de mariage Le château, vue sur piscine Le château, vue sur cours

Historique

 

 

Au Moyen-âge, sous Richard Cœur de Lion, les Français et les Anglais se disputent la Dordogne. Cazenac apparaît alors au XIVe siècle avec la construction d'un donjon à l'ouest (aujourd'hui le bureau et la chambre rose) constituant le poste avancé de la défense de la châtellenie voisine : " Bigaroque ".

A la Renaissance, fin du XVe siècle et première partie du XVIe siècle, Cazenac hérite d'une deuxième tour d'artillerie, à l'est, et d'un châtelet aux couleuvrines apparentes. Le calme revient dans les campagnes jusqu'aux guerres de religion.

A la période heureuse qui s'étend du XVIIe siècle à la Révolution, on construit une façade percée de larges fenêtres côté sud, sur la vallée de la Dordogne, reliant ainsi les deux tours d'est en ouest et transformant Cazenac en une propriété d'agrément.

Au sommet des lucarnes, on retrouve des frontispices sculptés de rayons de soleil, en hommage au roi Louis XIV et des fresques dans la salle à manger, symbole d'une prospérité jusque là jamais atteinte.

Vers le milieu du XIXe siècle, d'énormes travaux ont été entrepris dans un souci de confort : restauration du bâtiment principal, construction de pavillons et de communs formant une cour intérieure fermée par un portail en fer forgé.
Cazenac a appartenu, jusqu'au milieu du XIXe siècle, à nos cousins d'Abzac, vieille famille du Périgord.
En 1988 nous achetons la propriété et réalisons les travaux nécessaires pour atteindre un niveau de confort maximum tout en respectant l'authenticité des lieux. Aujourd'hui les styles et les époques se conjuguent en une fête esthétique et vivante.
La Famille Constant